AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fille aux crocs aiguisés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentin Njall

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 26
Race : Humain

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: hetero
Situation personelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: La fille aux crocs aiguisés   Mer 4 Nov - 0:20

Quel fou! Pourquoi lui avait-il passé ses clés. Une chambre est un lieu priver, aucun étranger ne doit y rentrer. En vérité il était certain qu'elle n'allait pas accepté, il lui semblait qu'elle le haïssait. Alors pourquoi elle a voulus allé dans la sienne. Il ne comprenait toujours pas sa décision si il aurait su jamais il ne lui aurait proposé. Qu'elle plaie, mais peut être que se soir elle serra partie ailleurs. C'est dans cette folle espoir qu'il prit la décision de ne pas pas rentrer chez lui jusqu'à que le soleil soit couché. Il avait passé sa journée en cour et quelle déception. Les cours c'est vraiment pas amusant. Il se promena dans tout Yue. Il avait beau faire, il n'arrivait pas à ce débarrasser de cette ennuie persistante. Il finit par rentrer chez lui. Enfin devant chez lui. Là ,au pas de sa porte une peur lui tiraillait l'esprit et si elle était encore là? Il n'y avait de toute façon qu'une seule manière de le savoir. La porte n'était pas fermé à clés et heureusement parce qu'il n'avait plus les clés. Il ouvrit donc la porte furieusement. Il ne voyait rien, il faisait trop noir pour voir quoi que se soit. Il glissa sa main derrière une tenture et appuya sur interrupteur.

-Tu es donc toujours là.

Dit-il avec une voix emplis de tristesse.


Dernière édition par Valentin Njall le Sam 7 Nov - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurasa McDowell

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Yuë
Race : Vampire

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: Hétéro
Situation personelle: Célibataire
Sort avec: la mort de ses souvenirs...

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Mer 4 Nov - 4:09



Elle était rendue à la chambre, le matin même de la rencontre avec Mister L'inconnue et Cylou... Son plan, elle devait se pencher dessus, se plan que si il fonctionne elle auras accomplit une nouveau chose sur sa liste de mémoire... La jeune fille c'était rendue là ou il l'avait indiquer... Elle regardait la porte... Et le trousseau de clé... Une hésitation lui vint... Et si cette chambre était étrange, même elle représentait Mister l'inconnue... Elle en baverait de dégoût toute la seule journée... Mais bon 2 ou 3 secondes après elle se décida enfin et ouvrit la porte...

Se qui la frappa était l'admosphére,une chaleur étrange la posséda de son corps froid... Les murs rouge foncée aussi nommé rouge Carmin, un rouge foncée pouvant faire croire au sang... Et le sol remplit de fourure synthétique la fit sourire un peu, étrange... Était bien le mot... Alors qu'elle observait... Elle se perdit dans ses souvenirs, son oeil bleuté semblait stopper net et son oeil s'agrandit... Elle semblait voir un petite fille, elle lui ressemblait mais en si jeune... elle sautillais et sourit et disa :

Suis moi! Aller suivez moi!

Puis elle disparue comme elle était apparue... La vampire devait divagué... Mais peut-être est-ce une partie d'un souvenir? Elle n'en était pas certaines mais le garda aussi précieusement que ses souvenirs...

La vampire analysa encore la chambre et à la vue de l'immense lit, elle souria plutot de découragement... Bon elle jeta un bref coup d'oeil dehors, le soleil allait se lever... Désespoire!

La jeune fille se coucha sur le lit sans se géner! Aaah s'était confortable! Elle allait bien dormir! Elle enleva son manteau noir et son sac et le déposa sur le coté... Elle se coucha se le dos posa ses mains sur son ventre et s'endormit... Tout était bien, elle dormait bien pour une fois... Dans sa tête elle se remémorait de son passé dont elle se souvenait plus ou moins...

Des heures passa, le soleil c'était lever depuis bien longtemps et donc la fille se réveilla doucement. Passant sa main dans sa chevelure blanche... Elle regarda sont sac... Et en resortit un petit instrument à vent... Un autre sorte d'Ocarina... un modèle plus petit que l'autre...

Elle ferma son oeil et posa l'instrument à ses lèvres... Et lentement joua...

Ocarina - Song of Strorms

Elle attendue la porte ouvrire mais continua à jouer... Hélas, à la moitier de sa chanson elle sentit son corps trembler, le fragile Ocarina tomba au sol, une chance qu'il ne se cassa pas... La jeune fille restait figer,ses mains toujours placer dans la position qu'elle avait avec son Ocarina...

Alors que la lumière allumait...

Tu es donc toujours là.

Elle tremblait et on put voir son oeil ouvert, un oeil rouge écarlate... Son iris semblait étirer, elle tremblait à nouveau... l'odeur du sang venait de se faire sentir... Non, Elle commençait à perdre raison... La jeune fille se laissa tomber au sol et recula juste qu'à un coin sombre et ne disa plus rien... Elle serrais ses poigts. Le décort semblait tourner autour d'elle... Elle commençais à perdre la raison, la faim avait déja réellement commençer à lui venir...

Dégage... Dégage... N'approche pas...

Ses mains vint à sa chevelure blanc qu'elle empoigna et trembla... De son bandage à son oeil droit on put le voir se teinter de rouge, comme si son oeil saignait... Elle tremblait de mille frisons... C'était comme si elle n'avait pas manger depuis plus de 2 semaines... Son ventre semblait se serrer, le manque de chaleur la faisait trembler, son corps déja froid du à son état vampire était devenue glacial... Son regard écarlate semblait paniquer...

Je...Non... Pas...Dégager... Je ne...arrêter!

Une voix lui parlais dans la tête! La folie? Était-ce vraiment la folie qui lui venait?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Njall

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 26
Race : Humain

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: hetero
Situation personelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Jeu 5 Nov - 23:09

Val' ne l'avait pas tout de suite remarqué, mais elle tremblait. Il eut d'abord peur qu'il lui arrivait quelque chose ça réaction était si soudaine, mais c'était avant tout son impuissance qui le terrifiait. Les vampires sont hors de ça porté et cela le gênait énormément Surtout en ce moment . Lorsqu'il vit son œil rouge la réalité le percuta de plein fouet.

*Elle a faim*

Pensa-t-il. Il était presque rassuré . Malheureusement se sentiment fut vite remplacé par la contrariété. Il se demanda à quoi elle pensait. Elle était resté dans une chambre qui devait sentir l'humain à 50 Kilomètre à la ronde. C'est son odeur qui a dû lui ouvrir l'appétit, lui émoustiller les sens. Elle aurait dû allé chez ce Cylou il était idiot de sa part de lui proposait d'aller chez lui et il était tout autant idiot de sa part d'accepter. Il vit la jeune fille tomber par terre puis elle recula jusqu'à un coin elle serrait ses poing elle n'allait vraiment pas bien et il avait peur que si elle n'assouvissait pas cette faim, elle allait empirer les choses. Elle cria des mots étrange qu'il devait partir, qu'il ne devait pas s'approcher. Il ferma la porte ses cries allaient attirer l'attention. Elle tremblait de plus en plus il fallait qu'elle arrête ça. Il s'avança lentement vers elle, elle Empoigna sa crinière de manière frénétique, non ça crise n'allait ce calmer. Qu'il s'avance vers elle, allait peut être empirer les choses, mais il ne pouvait pas rester planter là. Il n'appréciait pas qu'une personne soit dans sa chambre, mais ce qui était sûr c'est qu'il appréciait encore moins le fait qu'elle rentre en état de crise et qu'elle casse tout. C'est se genre de pensé que Val' aimait se mettre dans la tête, mais enfaite il avait horreur de voir des gens dans un tel états. La voir trembler et parler de cette manière le dégoutait, elle se mettait dans des situations qui pourrait être évité. Si seulement cette vampire pouvait accepter se qu'elle est vraiment. Il continua à s'approcher. Il n'avait pas peur d'elle et puis pour quelle raison il aurait peur ?



Je...Non... Pas...Dégager... Je ne...arrêter!


* Voilà qu'elle se met à délirer à présent*

Il mit un genoux à terre il vit son regard paniqué, elle avait besoin d'aide même elle n'allait peut-être pas l'apprécier. Son bandeau rougissait, saignait-elle ? Un vampire saigne ? Non il ne fallait pas qu'il se perdent dans des question futile. Il prit une grand respiration puis il dit calmement:

-Il faudrait que tu t'accepte, tu ne peux revenir en arrière.

Esqu'elle l'entendait?Il l'espérait en tout cas. Parfois un contact entre deux personnes pouvait guérir bien des maux. La chaleur d'un autre personne pouvait, parfois, préserver quelqu'un de l'aliénation. Dans le cas de cette jeune fille rien n'était sûr. C'était une vampire, il était normalement sa proie, mais qu'il la touche pouvait lui abréger c'est souffrance. Il déposa donc délicatement sa main sur sa joue tremblante puis il dit avec un ton emplie de tendresse:

--Calme toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurasa McDowell

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Yuë
Race : Vampire

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: Hétéro
Situation personelle: Célibataire
Sort avec: la mort de ses souvenirs...

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Ven 6 Nov - 0:05

Aller Suis moi! Je peux abréger tes souffrances! Allez!

La jeune fille tremblait... Cette voix la perturbait... Était-elle rendue folle? La folie l'avait-elle véritablement prit... Son corps tremblait... Son corps froid cherchait une proie mais la forte volonté de Kurasa ne voulait pas... Sa pupille rouge fixait le jeune humain...

C'était la première fois que l'odeur des humains l'attirait comme sa... Lui donnait autant faim... Cette faim qui lui lacérais le ventre... Ses griffes transperçait ses paumes... Mister l'inconnu lui donnais de plus en plus envie de goûter son sang...

Mais il n'avait pas dit qu'il sentait déjà tes crocs dans sa chair? Cela veut dire qu'il veut se faire mordre! Ohhh aller Kurasa, laisse toi aller...

Non, elle ne pouvait pas lui faire de mal... Il l'avait héberger pour la journée... Donc elle ne devait rien lui faire... C'était étrange un vampire qui refuse de boire du sang... Quoi de plus étrange que cela. La jeune fille remarqua le jeune homme approche...

Je...Non... Pas...Dégager... Je ne...arrêter!

Elle avait dit cela de la voix qui lui parlait dans sa tête... Elle voulait que l'humain s'en aille, loin... Pour essayer de se calmer et que la voix arrête aussi... Hélas, le jeune homme posa un genou au sol et la regarda prenant une grande respiration pour finalement lui parler...

Il faudrait que tu t'accepte, tu ne peux revenir en arrière.

Elle n'avait attendue que quelque mot et rien de plus, cette approche semblait lui lacérer plus l'intérieure, son corps froid réclamait la chaleurs... La chaleur reposante de se liquide poisseux qui sert de sang au gens... Puis dans un sursaut elle sentie la main du jeune homme se poser sur sa joue froide...

Calme toi.

Une larme coula de sa joue. Et on aperçut sa bouche légèrement ouvrir, y découvrant ses canines qui semblait plus pointue... L'oeil unique de la fille fixa profondément le garçon et soudain ses mains se leva et empoigna les épaules du garçon et le fit tomber au sol, dos au sol... La jeune fille par dessus, le bloquant avec ses deux jambes de chaque coté de lui et ses mains qui serrait les épaules du jeune homme... Des larmes coulait de l'oeil valide de la fille puis soudain la fille approcha sa bouche du cou du jeune homme... Il put sentirent une langue, une langue qui semblait faire une ligne sur le cou du garçon... Pour signaler l'endroit ou elle allait mordre... On pouvait sentir le corps de la vampire trembler encore...

Les crocs de la jeune fille allait se poser sur le cou de celui-ci... Mais elle ne mordit pas. Elle gardait juste ses crocs dessus le cou, comme si elle essayait de résister à le mordre. Le garçon pouvait sentir des larmes lui couler dessus...

Aller tu peut le faire serre un peu plus et tu pourras enfin te reposer, tu ne souffriras plus...

Non...

La jeune fille tremblait et elle essaya de se relever mais elle restait clouer dans la même position... Elle réussi à reculer son visage et regarda le garçon... Elle faisait des hochements de non de sa tête... Et soudain son iris s'étira un peu plus, elle semblait commencer sérieusement à perdre la raison...

Sa tête se dirigea alors à nouveau vers le cou et ses crocs revinrent contre son cou...Cette fois il pouvait sentir la pointe aiguisées de ses crocs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Njall

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 26
Race : Humain

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: hetero
Situation personelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Ven 6 Nov - 18:11

Valentin vit une larme naitre dans l'œil de la vampire, elle coula sur sa joue . Cette larme contourna sa bouche entre ouverte, bouche qui laissait apparaître ses crocs menaçants, puis cette Allégorie de la tristesse mourus sur son menton. Elle posa ses mains sur les épaules de Valentin. Il n'avait pas tout suite comprit pourquoi jusqu'à qu'elle le pousse le faisant ainsi tomber dos à terre. Elle était sur lui, Elle l'avait coincé entre ses jambes, elle le tenait fermement au sol. Il était belle et bien coincé. Kurasa lui faisait mal, mais bizarrement il était terriblement gêné. Il savait qu'il devrait, normalement, avoir peur , mais lui non.Là seule chose qui pourrait lui faire peur c'est qu'elle mette de son sang partout, en effet les taches de sangs sont incroyablement dure à enlever.

*Il faudrai que je pense à me libérer de son emprise*

Se dit-il sans conviction. Comme il s'était dit , il essaya de se glisser pour qu'elle ne le tienne plus par terre, mais elle était forte. Bien trop forte pour un pauvre humain comme lui et Val' était sûr que Kurasa n'avait même pas remarqué sa tentative de fuite tellement qu'elle était futile. Il se demanda s' il voulait vraiment s'enfuir car, finalement c'était plaisant d'avoir une jeune fille sur soit, enfin une jeune vampire. Il hésita, il ne savait pas si elle était jeune, peut-être qu'elle avait plusieurs centaines d'années.

Il la vit pleurer, cette image lui brisa le cœur. Il n'avait aucune idée de se qui pouvait se passer dans sa tête, mais visiblement elle ne voulait pas mordre Val', elle lutait vainement contre ses envies et c'était sûr que Valentin ne l'avait aidé dans son combat. Elle allait regretter son geste. Elle approcha sa tête vers lui. Cette tête au plumage nacré de blanc se dirigea vers sa gorge.C'était une souffrance, c'était si embarrassant. Il sentit quelque chose de glacé et mouillé qui lui caressait le cou, Val comprit que c'était la langue du vampire. Non là c'était trop,il trouva se geste si perver et il aurait aimé se retiré de sa chambre, mais il était cloué au sol et le pire c'est que Kurasa n'avait pas l'air de faire le moindre effort pour le maintenir par terre. Il sentit des larmes qui lui coulait sur le cou et l'épaule.

Non …

Elle ne devait pas le mordre, Val' en était maintenant sûr. Elle était comme possédé, Elle éloigna son visage du cou de Val' et elle plongea son regard dans le sien. Il lui semblait que c'était un effort pour elle de reculer, de revenir en arrière comme si elle portait le poids du monde sur ses épaules. Elle hocha négativement de la tête. Val' fut surpris de voir que son iris rouge se déployait. Elle revint donc au cou de Val', mais cette foi ci, Valentin sentait ses crocs qui lui taquinait sa peau. Il devait lui parlait, il devait lui dire de pas se laissait faire, de résister. Il lui dit donc d'une voix emplie de certitude et de compassion ces mots:

- Tu as le choix Kurasa. Je ne te connais pas, je ne sais rien de ton histoire, ni des vampires, mais je sais que tu as le choix. Si tu veux me mordre alors mord moi, mais cela doit venir de ta propre volonté. Les êtres humains ont toujours modelé leurs vie, leurs environnements selon leurs volontés et tu es humaine je l'ai vue, je l'ai lue dans ta musique. On m'as toujours dit que les Vampires n'était que des bêtes sournoise et diabolique, mais, kurasa, c'est par tes larmes que tu brise toute c'est idioties et c'est par tes désirs que tu brisera cette envie qui t'envahis. Maintenant c'est à toi de voir si c'est ce corps, cette faim ou bien ton âme qui dictera se que tu es. Kurasa choisie, kurasa étonne moi.

Il espérait que la vampire l'avait entendu, mais il savait qu'il avait peut de chance que ces mots touchent son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurasa McDowell

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Yuë
Race : Vampire

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: Hétéro
Situation personelle: Célibataire
Sort avec: la mort de ses souvenirs...

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Ven 6 Nov - 19:08

C'était terrible, cette envie la tiraillais de l'intérieur... Cette emprise vampire ou plutôt cette envie, cette faim la faisait trembler... Ses crocs au cou de Mister l'inconnue la faisait trembler... Elle ne voulait pas, si elle le mordait elle ne seras plus véritablement humaine... Elle tentait de résister à cette envie...

Si près du but! Aller Kurasa tu est capable!

Le jeune humain pouvait sentir les crocs de la vampire essayer de s'enlever... Kurasa serrait les épaules du garçon... Ses doigts semblèrent serre et de temps en temps se desserré... Les larmes de la jeune fille se firent présent de plus en plus...
Tu as le choix Kurasa. Je ne te connais pas, je ne sais rien de ton histoire, ni des vampires, mais je sais que tu as le choix. Si tu veux me mordre alors mord moi, mais cela doit venir de ta propre volonté. Les êtres humains ont toujours modelé leurs vie, leurs environnements selon leurs volontés et tu es humaine je l'ai vue, je l'ai lue dans ta musique. On m'as toujours dit que les Vampires n'était que des bêtes sournoise et diabolique, mais, kurasa, c'est par tes larmes que tu brise toute c'est idioties et c'est par tes désirs que tu brisera cette envie qui t'envahis. Maintenant c'est à toi de voir si c'est ce corps, cette faim ou bien ton âme qui dictera se que tu es. Kurasa choisie, kurasa étonne moi.

Elle n'avait compris que quelque petite chose mais le plus important c'était qu'elle avait attendue qu'elle était humaine... Ses crocs percèrent un peu le cou de l'humain, mais de presque rien, juste un peu de sang coulait et c'était que la pointe des crocs de Kurasa qui avait transpercer la peau... Peu être d'un demi centimètre ils s'étaient enfoncer... Peu être moins... Mais l'important c'était que la jeune fille luttait contre cette faim lui tirrayant le ventre et la tête... Et soudain elle réussi à reculer... S'enlevant de dessus le garçon... Un peu de sang était sur les lèvres de la jeune fille qui tremblait mettant ses mains sur ses cheveux les empoignant et les tirant... Elle tremblait... De son oeil camoufler elle sentait une chaleur,une douleur intense...

Sa main droite lâcha ses cheveux et s'arracha le bandage qui cachait son oeil blesser, on pouvait voir une longue ligne traversant son oeil et elle posa sa main sur son oeil et on aperçut du sang, oui du sang... Comme si le reste du sang qui lui restait était regorgée à son oeil qui ne voyait plus... qui n'était maintenant qu'une orbite vide mais dont la paupière recouvrait toujours l'oeil... Sa main semblait pousser contre son oeil, le liquide poisseux coulant sur sa joue...

Elle se recroquevilla sur elle même, le sang coulant pas sur le sol de la pièce mais plutôt sur les vêtements de la jeune fille ainsi que sur sa main... Cette voix dans sa tête riait et n'arrêtait pas de dire de boire le sang de l'homme devant elle, c'était sa chance d'arrêter de souffrir... Elle voulue s'enfuir mais ses jambes ne lui obéissais plus ne la permettant pas de se lever... Le sang arrêta de couler de son oeil et la jeune fille semblait retenir un cri de souffrance, ses entrailles semblaient lui brûler l'intérieure...

Une telle sensation était impossible à décrire... La vampire restait en forme de boule au sol se serrant les bras... J'ai si mal, c'est horrible... Je...Je n'en peut plus je veut...Je préférerais mourir qu'avoir à endurer sa plus longtemps...

Tu est décourageante ma cher, Parce qu'il est si proche si important pour ta vie ton obstacle dans la vie, cette chère faim...Te hanteras pour toujours... Hihihi

Son iris semblait redevenir normal. Mais son oeil rouge ne changeais toujours pas de couleur... La jeune fille laissait toujours couler ses larmes qui exprimait sa douleur et la tristesse...

Je...je ne veut pas devenir un monstre...Je vous en prie...Aider moi...détruisez moi... J'aurais du ne jamais être vivante...Je...Je...j'ai si mal...je ne veut pas boire le sang des vivants... Je veut juste être humaine... Rien de plus...Je veut...me ressouvenir...de l'être que j'étais...

Ses griffes lacérais ses avant bras... Essayant de changer de place la douleur, de ses bras rien ne coulait, pas de sang on voyait simplement la chair...Elle continuait de pleurer, elle voulait disparaître de se monde comme elle aurait du être... Elle qui aurait du mourir à la destruction de sa maison... Si ce vampire ne l'aurait pas sauver elle aurait put éviter tout ceci...

Elle avait fermer ses yeux sa main gauche était à son propre cou, elle se le serrais, comme si elle s'étouffait elle même... Son pouce et son index semblèrent en position même pour se couper la gorge à l'aide de ses griffes... Elle semblait faire de temps en temps des hochement de la tête pour dire non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Njall

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 26
Race : Humain

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: hetero
Situation personelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Sam 7 Nov - 0:04

Val' sentit les crocs de la jeune fille s'enfoncer dans sa peau, de peu, très peu. C'était infime et ça lui donner l'impression de deux seringues. Il se dit que c'était peut être mieux, qu'elle allait ainsi se soulager. Cependant pour son plus grand étonnement elle recula. Finalement elle s'était montré plus forte qu'il n'aurai crue. Val' était enfin libre de ses mouvement et cela lui fit du bien. Il vit un peu de son sang sur les lèvres tremblantes du vampire, val' posa délicatement ses doigt sur les deux petites piqure que lui avait fait Kurasa et lorsqu'il enleva ses doigts les minuscules trous avaient disparue. La jeune fille tira ses cheveux de manière frénétique et Val' constata avec tristesse que ça n'était pas encore finit.

Kurasa laissa enfin sa chevelure en paix, mais en contre partie elle arracha son bandeau. Ce bandeau cachait son œil inutile. La première chose qui le choqua c'est le sang, le sang qui dégoulinait de cet organe mort. Ce n'est qu'après qu'il remarqua cette cicatrice qui lui barré l'œil et l'orbite vide. Tout cela n'était pas plaisant à voir. Cela lui faisait visiblement mal elle avait posé sa main sur son œil et elle lui administra une pression qui à surement pour projet d'atténuer la douleur.

Elle se recroquevilla et serra finalement ses bras, elle devait énormément souffrir. Elle en pleura. Val' était complétement désemparé. Inutile,impuissant face à cette situations. Puis dans un de ses sanglots elle se mit à dire avec une voix désespérée.

Je...je ne veut pas devenir un monstre...Je vous en prie...Aider moi...détruisez moi... J'aurais du ne jamais être vivante...Je...Je...j'ai si mal...je ne veut pas boire le sang des vivants... Je veut juste être humaine... Rien de plus...Je veut...me ressouvenir...de l'être que j'étais...

ces parolee semblaient avoir foudroyé Val', Elles l'avait mis dans une colère noir. Il ne savait pas qui lui avait ces idées dans la tête, mais ça lui importait peu finalement. Cette longue phrase semblait être un torrent qui aurait emporté sa gentillesse, sa compassion. Elle voudrait mourir? Elle regrettait d'être en vie ? Ces mots résonnai indéfiniment dans sa tête et il commençait à se mettre hors de lui. Il alla à son bureau, ouvrit un tiroir puis chercha dans se fouillis l'objet qui attisa son désir.

Il avait enfin trouver. Il se mit devant le jeune fille qui serrait son cou comme si elle voulait s'étrangler. Toute se qu'elle faisait était désormais vain. Il retroussa lentement la manche de son bras gauche puis il tendit le même bras. Il allait en finir avec ça folie et quand elle aura étancher sa soif elle pourra enfin partir de sa chambre, le laisser en paix. Il plaça délicatement le couteau,qu'il avait pris dans son bureau, sur son poignet dés qu'il allait sectionner ses artère il y aura tellement de sang que la vampire ne résisterai pas. Il s'adressa à la jeune femme avec une voix qui ne vibras pas, sans sentiments.

-Alors tu définit unêtre humain par son régime alimentaire ? Et tu préfère mourir que de boire du sang humain ? Alors tu vas …

Il vit son bras lacéré, ce qui le coupa net dans son discours. Se n'était pas que ses blessures l'horrifiait. Non ce n'était pas ça, ce qui avait aiguisé sa curiosité c'est le fait que les blessuredsurle bras de la jeune fille ne saigné pas malgré qu'elles soient profondes.

*Ce pourrait-il qu'il y est encore une petite partie de son corps qui est humaine*

Il pouvait peut-être arréter son saignement et même calmer la douleur au niveau de son œil. Oui il y avait peut-être quelque chose à faire. Il ne pouvait toucher sa partie « vampire », mais son œil par un miracle inexplicable était peut-être resté « vivant ». C'était presque paradoxal. Son œil mort était peut être vivant à l'opposé de son corps vivant qui lui était mort. Si il arrivait à guérir son œil il n'arriverai surement à lui rendre la vue.

Il ferma les yeux et se mit au travail, il garda son esprit à distance du corps de la jeune fille se préservant ainsi de son aura dévastateur,de ce chaos qui l'habite. Il envoya de l'énergie qu'il trouva un peu partout autours de lui qu'il manipula, qu'il transforma en cellule »régénératrice » comme il aime les appeler. Enfin il accéléra le processus en les gonflants d'énergie. Il avait l'impression de travailler à l'aveuglette et c'était d'ailleurs le cas. Normalement si cela devait marcher, si il avait réussis, si son œil était humain, si son organisme de vampire n'avait pas anéantie son énergie, elle guérirai aussi vite qu'il avait éliminé les deux petit troues de son cou. Il trouva que cela faisait bien trop de si et il en désespéra. Il garda les yeux fermé puis il les ouvrit sans certitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurasa McDowell

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Yuë
Race : Vampire

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: Hétéro
Situation personelle: Célibataire
Sort avec: la mort de ses souvenirs...

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Sam 7 Nov - 5:11

|Cours désoler|

L'ombre de l'humain semblait s'éloigner lentement... Kurasa tremblait les doigts sur la gorge qu'elle s'apprêtait à couper, mais il revint... Son oeil valide ouvrit et se leva vers le jeune homme qui avait lever la main vers elle montrant son avant bras et un couteau dans sa main... Kurasa ne comprit que lorsqu'il posa le couteau proche de son poignet. Il semblait ne pas réagir...

Alors tu définit un-être humain par son régime alimentaire ? Et tu préfère mourir que de boire du sang humain ? Alors tu vas …

Il s'arrêta net, pour qu'elle raison? Il regarda son bras lacérer qu'elle cacha un peu par orgueil... Puis il avait regarder son oeil blesser... La jeune fille tremblais toujours et voulue bouger mais la douleur la pris un peu plus...

Les yeux de l'humain se fermèrent... La jeune fille trembla et sentie quelque chose... Une chose se dirigeais vers elle... Elle tremblait... Une présence invisible se trouvait là... Elle la sentait approcher pour entrer en sa tête... La frappant en plein dedans... Elle sentit un douleur dans sa tête... Son oeil la fit souffrir... Comme si une force semblait combattre l'énergie qui avait rentrer...

De douleur la jeune femme se leva et trembla... Elle semblait avoir de la misère à tenir debout mais restait debout quand même... Et soudain de son oeil se fut comme si une pointe acérer lui traversais le globe oculaire et voila la délivrance... La douleur s'estompa... On aperçut la paupière vide se bomber, comme si il y avait quelque chose, et sa paupière ouvrit et on aperçut un oeil, un oeil blanc comme la mort... L'oeil était la mais toujours aveugle...

Dans un tremblement la fille marcha, son oeil toujours aussi rouge mais semblait redevenir calme et froid, Il semblait étrangement très vide... La jeune femme passa au coté de la personne... Un simple murmure vint de Kurasa

Désoler...Au...Revoir...

Puis la jeune fille qui allait ramasser son sac pour partir tomba au sol. Son corps si fracassant... La jeune fille avait les yeux clos, la bouche légèrement ouverte. Ses avants bras lacérer et le pire dans tout cela était qu'elle avait tomber dans l'inconscience... Sa chevelure blanche semblait avoir un peu de son propre sang dessus, ses mains griffues s'était serrer et transperçait ses paumes... Elle semblait ne plus bouger... Elle semblait morte enfin c'était le cas vue qu'elle était un vampire mais on avait dit qu'elle n'avait plus son âme... Car elle ne bougeais plus. Mais elle était toujours en se corps tout comme ''l'ombre'' l'habitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Njall

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 26
Race : Humain

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: hetero
Situation personelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Sam 7 Nov - 16:56

-Désoler...Au...Revoir...

Ce n'était qu'un murmure, mais Val' ne percevait plus la douleur dans sa voix. Il avait donc peut être réussis. Il ouvrit les yeux et il eu un petit malaise, la tête qui tourné, la nausée et une migraine titanesque. Il avait utilisé beaucoup trop d'énergie et en plus c'était bien la première fois qu'il fait se genre de chose. Il espérait que c'était la dernière fois qu'il avait à faire ça. Pourvue que cette vampire le laisse tranquille.

Il entendit quelque chose tomber derrière lui, une bruit sourd qui fit vibrer le sol. Val' se retourna et vit la jeune fille par terre et inerte. Quelqu'un avait entendu la prière de val' et juste pour l'embêter il avait forçait Kurasa à rester chez lui. Il ne pouvait pas consciemment abandonner cette jeune fille au coin d'une rue, comme un petit chat qu'on voudrait se débarrasser, cette pensée lui avait effleuré l'esprit , mais il la repoussa immédiatement.

Elle avait les yeux fermé, la bouche entre-ouverte et les lèvres taché du sang de Val'. En parlant de sang ses cheveux, son visage et son haut en était remplie. C'était celui de la vampire. Elle avait les bras lacéré. Cette jeune femme était en piteuse état et val' ne savait pas comment s'occuper de patient vampire, mais il va devoir faire preuve d'imagination. Elle voulait être humaine et bien il allait s'occuper d'elle comme d'une humaine.

Il alla donc à son lit, poussa toute ses doudounes au fond et enfin il rejoignit la vampire. Il la mit d'abord sur le dos. Il tira sa paupière droite, un souffle de soulagement s'échappa de la bouche de Val', son œil droit était toujours blanc et vide, mais au moins il était intact. Il l'a pris dans ses bras non sans mal et la déposa sur son lit. Il allât dans sa salle de bain. Il ouvrit son armoire à pharmacie. Il en sortie, coton, eau oxygéné, bandage, compresse et bout de ficelle. Il revint donc dans sa chambre et posa tous ça en vrac sur sa table de chevet. Il vit son ocarina par terre, Avec tout se qui s'était passé il ne l'avait pas remarqué. Il le prit et le déposa sur son bureau. Il rentra de nouveau dans sa salle bain et en sortie avec une bassine d'eau chaude ainsi qu'un gant, il poussa toute les fourrure qui se trouvait au sol puis déposa la bassine par terre.

Il détailla avec attention la jeune fille, il remarqua avec soulagement qu'il n'y avait pas une goute de sang sur son pantalon. Il lui enleva donc son haut en lui laissant bien évidement ses sous-vêtements. Il plia son vêtement ensanglanté et le déposa sur son coffre. Enfin avec son gant et sa bassine d'eau il nettoya: son visage, son cou et autre partie de son corps qui était ensanglanté par le sang. Il essaya non sans effort de desserré ses mains. Il découvrit des petites marques causé par ses griffes. Il prit donc l'eau oxygéné et le coton puis il désinfecta toute les blessures dont son corps était jonché. Enfin il recouvrit les avant bras de la jeune fille et ses paume des mains de bandage. Il avait peur que tout se qu'il faisait ne servait à rien, mais il ne savait pas quoi faire d'autre alors au moins il s'occupait. Avec la compresse et les bouts de ficelle il refit le « bandage » qui caché auparavant son œil aveugle. Il prit dans son armoire une de ses chemises blanche, surement trop grande pour elle, et il habilla la vampire avec cela. Il rangea tout ce qu'il avait sortie, il pris la chaise de son bureau et la plaça devant son lit et s'essaya dessus. Il l'avait donc désinfecté, laver, habiller et tout les bandages était bien en place. Val' avait enfin finit et il espérait que la jeune fille n'allait pas dormir toute la soirée.

Il resta donc à son chevet, mais il sentit la fatigue attiser le sommeil qui commencer à embrumer son esprit. D'habitude il utilisait ses pouvoirs pour ne pas sentir la fatigue, mais ça faisait déjà longtemps qu'il n'avait pas dormit et cette jeune fille l'avait épuisé. Il resta donc entre la réalité et le rêve tout en essayant de résister au sommeil qui se faisait déjà trop intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurasa McDowell

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 19/10/2009
Localisation : Yuë
Race : Vampire

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: Hétéro
Situation personelle: Célibataire
Sort avec: la mort de ses souvenirs...

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Sam 7 Nov - 18:04

La jeune fille restait dans son subconscient... Tout était noir autour d'elle... Elle flottait dans le vide total. Son regard vagabondait dans la salle de ténèbres... Puis ses yeux se fermèrent doucement. Elle semblait voir des petits points de couleur un peu partout et l'un vint devant elle et la frappa de plein fouet... Puis devant elle, elle aperçut des souvenirs...


Flash Back

Maman j'en veux une! J’en veux une!


Deux jeunes personnes étaient dans un endroit qui devait être un marchand... Une petite fille de peut-être 7 ans et une mère dont l'âge était inconnu... La petite fille était toute mignonne avec ses longs cheveux couleur argenté et ses yeux bleus azurer... Elle souriait au marchant qui était un de ses vampires de la ville de Yuë.



Le marchand souriant à la petite fille qui voulait la grande sucrerie dont un bâtonnet le transperçait... Elle adorait les couleurs et le goût sucrer de celui-ci... Elle regardait cela avec son regard étincelant. Sa mère tentait de lui expliquer qu'elle ne pouvait pas mais la petite la voulait, la rêvais même...


Le marchand semblait calme, un faible sourire sur ses lèvres. Et décrocha la sucrerie et la tendis à la jeune Kurasa... Elle prit le bonbon et le regarda avec fascination...

-C'est gratuit pour vous mademoiselle l'humaine!

-Waaaah merci Moooonsieur le vampire! Vous êtes le meilleur! Hihi

La marchand éclata de rire et soudain lui tendis un autre bonbon en disant :

-Haha en voila une qui c'est bien parler et un autre offert par la maison!

-CHouuuuettte!

La mère et la jeune fille sortir du magasin! La mère découragée de son enfant qui sautillait sur place... Elle riait beaucoup dans se temps là un rire qu'elle n’aura plus jamais aussi facile... Lorsque la petite fille revenait à la maison elle se fit frapper, par qui? L'esprit de feu de son père... L'esprit se promenais souvent dans la maison et arrêtais pas de faire peur à la petite fille... Puis lentement le souvenir disparue comme il était venu...

Fin Flash Back

Le noir totale... Elle repensait à se souvenir qu'elle classe dans sa collection... Sa chère collection de souvenir... Ses propres souvenirs qu'elle tentait de broder peu à peu...Ses souvenirs qui semblaient disparaître et revenir plus tard...

Une, deux, trois heures passa avant qu'elle revienne à elle... Son haut de corps se leva instantanément et sa tête regarda à gauche et à droite... Son œil rouge lentement devint bleuté... Elle eut un haut le cœur... Mais un vampire peut en avoir? O_o... Enfin bref elle avait la tête qui tournait et aperçut les bandages sur ses avants bras et ses mains... Elle toucha son bandage sur son œil et aperçut qu'elle avait été nettoyé, elle fronça les sourcils et aperçut le jeune homme qui veillais à son chevet...

Puis regarda la porte, elle allait devoir partir... Mais avant ça jouons un peu... Car peut-être serait-il le prochain pion à jouer... Elle prit le jeune homme par le collet et le tira sur le lit, enfin le transporta sur le lit, sur le dos et la jeune fille alla sur lui... La position était assez étrange si une personne rentrait... Ma la jeune fille riait intérieurement, elle allait s'amuser pour voir comment le jeune homme réagirait à se ''jeu''

Elle regarda sa main à elle, sa main droite et d'un coup lui donna de petite claque sur le visage...

Aller réveille toi! Dépêche-toi! J'ai faim! Tant que tu me fais pas a manger de façon humaine je m'en vais pas... Hihi ! Aller Mister l'inconnu!

Elle le tira à nouveau pour le secouer encore avec ses deux mains... Et elle ce leva à coté du lit et elle mit ses mains sur ses hanches. Son œil bleuté avec un peu de rouge dedans regardait le jeune homme avec défi, sa vilaine attitude espiègle était un peu revenue...

Espèrons qu'elle ne reste pas éternellement de cette attitude... Puis pour blaguer elle disa une nouvelle petite phrase :

Awww.. Je devrais demander au directeur de me mettre en chambre avec toi... Sa serait F-a-n-t-a-s-t-i-q-u-e... Hahaha

Elle rigolait mais pas comme dans sa jeunesse, c'était un rire qui se voulait surtout plus espiégle que joyeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valentin Njall

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 10/09/2009
Age : 26
Race : Humain

Feuille du personnage.
Orientation sexuelle: hetero
Situation personelle: Célibataire
Sort avec:

MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   Sam 7 Nov - 19:04

Il flottait haut dans le ciel, il flottait bien loin de la réalités. Il faisait partie de ses nuages que les humains envie. Il était soumis à cette liberté qui caractérise si bien le vent. Il se laissait allé, emportait par les courants d'air. Il regardait avec un brin d'émotion les humains, loup-garou,elfe et autre races qui se débattaient, qui luttaient contre leurs destin et contre leurs instinct. Cela l'amusait, lui qui était maintenant si loin de tout cela, lui qui a tenté de lutter contre la mort elle-même. Il n'avait plus aucune responsabilité. Il était au dessus de Yüe, tiens il voyait sa chambre d'ici, étrange. Tout ses souvenirs n'avait plus d'importance, tout se qu'il était, était sans importance car, dans se monde seul l'instant présent comptait. Mais tout s'arrêta, le vent n'avait plus d'effet sur sa personne, il tomba à une vitesse vertigineuse, il chuta encore et toujours plus rapidement puis il ouvrit les yeux.

Il avait reçu une claque à lui rompre les os, à cette instant il était prêt à tordre le cou à l'importun qui avait osé le réveillait ainsi. Lorsqu'il ouvrit les yeux il vit une jeune fille sur lui, dans son lit et avec un de ses chemise sur le dos. Il fit d'abord les grand yeux, en se disant.

* Mais qu'est-ce qu'il c'est passé !*

La jeune fille lui dit d'un ton plein d'entrain:

Aller réveille toi! Dépêche-toi! J'ai faim! Tant que tu me fais pas a manger de façon humaine je m'en vais pas... Hihi ! Aller Mister l'inconnu!

Il se souvenait enfin, c'était la vampire qui s'était incrusté chez lui, il se dit qu'elle était pleine d'énergie contrairement à lui. Comme pour répondre à sa pensée Kurasa le pris avec ses deux main et le secoua, Il avait l'impression d'être un hochet entre les mains d'un enfant . Il avait envie de l'étranglé. Après cela, elle se décala et se leva à coté de son lit. Elle reprit la parole avec une voix malicieuse:

Awww.. Je devrais demander au directeur de me mettre en chambre avec toi... Sa serait F-a-n-t-a-s-t-i-q-u-e... Hahaha


Elle ria de manière narquoise, elle se moquait de lui ! Val' se redressa lentement, il était encore dans le pâté, il tourna la tête pour l'avoir dans sa ligne de mire puis il prit un air dubitatif et il répondit avec une voix éreinté:

-Fantastique? J'aurai pas vraiment dit ça, surtout quand on me saute dessus, qu'on me lécher le cou pour ensuite, quand je dors, me balancer des baffes dans la figure et me secouer comme un arbre fruitier. Va falloir d'ailleurs que j'apprenne à fermer ma chambre à clef étant donné que tu sera ma voisine.

Qu'es qu'elle lui avait dit après sa baffe? Qu'elle voulait mangé, mais il n'y avait ni frigo ni cuisinière dans sa chambre. Une sucette devra lui suffire. Il sortit une énorme sucette d'une de ses poches, il lui tendit et Il reprit la parole comme si parler lui coutait beaucoup.

-A défaut de manger comme une humaine tu mangera comme une petite humaine. Ton ocarina se trouve sur mon bureau et tes vêtements d'hier soir sur mon coffre, oublie pas de me rendre ma chemise dés que tu aura des vêtements propre. Maintenant va, ou tu aura affaire à la colère du terrible inconnue que je suis.

Il se laissa tomber sur son lit et il remarqua que c'était vrais qu'elle ne connaissait pas son prénom. Il se dit que cela n'était pas très grave et du pied il chercha une de ses doudounes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fille aux crocs aiguisés   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fille aux crocs aiguisés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille
» Relooker sa fille en 10 leçons [PV Corann]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le lycée de Claw Cloud :: \o/ La région de ClawCloud \o/ :: La ville de Yuë :: Logements d'étudiants :: Chambre numéro 4-
Sauter vers: